Caractéristiques et avantages de faire usage du vélo électrique

On a tous connu cette époque, celle de l’effort physique, parfois éprouvant, pour faire avancer la bicyclette à tout prix, notamment sur des pistes exécrables. Au fil du temps, l’inventivité scientifique a finalement succédé à la force des pédales pour mettre sur le marché des vélos électriques. Point sur quelques spécificités et avantages de ce type de bicyclette.

Qu’est-ce qu’un vélo électrique ?

Comme son nom l’indique, le vélo électrique, encore appelé vélo à assistance électrique, est un vélo machine. Il s’agit d’un vélo à moteur qui supplée le mouvement de pédalage par un mécanisme automatique. En d’autres termes, le vélo électrique est une bicyclette munie d’un moteur électrique, équipée d’une batterie rechargeable sur prise de courant classique. Cette batterie permet d’actionner le moteur de façon systématique dès pédalage de l’engin.

Particulièrement, les modèles de vélos électriques Scott proposent un système de vélo électrique axé sur le style. Facile d’utilisation, ils proposent un moteur puissant, situé généralement au niveau du pédalier ou l’une des roues, permettant de franchir tous les obstacles sans difficulté.

De l’intérêt des vélos électriques : plus pratique en milieu urbain

À moins de porter des œillères, les avantages liés à l’utilisation des vélos électriques sont multiples. Au bas mot, ils facilitent la circulation en milieu urbain, notamment dans les principales villes très souvent en difficulté avec les sujets de circulation dense. Légers et compacts, ils servent à se faufiler entre les véhicules pendant les embouteillages, pouvant même atteindre plus de 20 km/heure dans un contexte urbain.

Plus économique que les véhicules

Même si le coût d’acquisition du vélo électrique est plus élevé que celui d’un vélo classique, l’utilisation du vélo électrique apparaît encore plus économique pour l’utilisateur sur le long terme. Comme dit plus haut, le vélo à assistance électrique fonctionne de base grâce à un moteur et une batterie. Logiquement, aucun besoin d’essence ou de gazole pour faire avancer le vélo électrique, encore moins de frais d’assurance obligatoire. Rechargeable à souhait, à tout endroit pour autant qu’une prise soit disponible.

Qui plus est, les batteries de vélos électriques sont dotées d’une autonomie qui peut excéder les 200km. Plus encore, elles permettent d’économiser de l’énergie, le moteur du vélo électrique fonctionnant uniquement lors du pédalage. A contrario, il se coupe lors du freinage, dans les phases de descente qui ne nécessitent pas forcément un pédalage ou encore au-delà des 25 km/heure.

Vous aimerez aussi :   Guide Vélo Électrique :  tout ce qu’il faut savoir sur ces nouveaux vélos

Le vélo électrique comme un choix écologique…

Au-delà des avantages économiques, le choix du vélo électrique est désormais un acte politique, un choix fort en faveur de l’écologie et de la préservation de l’environnement. En limitant les risques d’embouteillage, les vélos électriques diminuent ainsi le niveau de pollution en ville, pour peu qu’ils émettent très peu de gaz à effet de serre. Les vélos électriques n’entraînent pas non plus d’effets sonores nuisibles à l’entourage, ajouté au fait qu’ils sont fabriqués avec des batteries recyclables.

Une pratique sportive modérée

Si le pédalage du vélo classique peut être parfois considéré comme éprouvant, il n’est rien de tel pour le VAE dont le moteur prend systématiquement le relais après quelques poussées de pédalage. Concrètement, le pédalage d’un vélo électrique s’apparente à un exercice de HIIT qui alterne effort intensif et pause de récupération. Ce faisant, le VAE est bénéfique pour la santé, comme l’ensemble des activités physiques, renforçant aussi bien le cardio que le métabolisme de l’organisme. Il permet une reprise de l’activité physique en douceur, améliorant aussi l’endurance, la vitalité, ainsi que les capacités pulmonaires.

Laisser un commentaire